Mis à jour le

Au début des années 1980, le professeur Rosenthal a découvert aux États-Unis les bienfaits des lampes de luminothérapie (aussi appelées appareils de photothérapie). Au début, on les utilisait dans les cas de dépression saisonnière, un mal récurrent de notre siècle. La luminothérapie est aujourd’hui pratiquée dans un certain nombre d’hôpitaux dans un certain nombre de pathologies, mais le plus souvent avec des troubles liés à la perturbation de l’horloge biologique comme l’insomnie et généralement des troubles du sommeil.

La luminothérapie révèle son efficacité dans de nombreux cas, et aide à retrouver rapidement de l’énergie lorsqu’une baisse du moral se fait ressentir durant les changements de saison.

Les meilleurs lampes de luminothérapie

Voici donc la sélection des meilleures lampes de luminothérapie selon les utilisateurs eux-mêmes

Philips EnergyUp

Philips HF3419/01 EnergyUp lampe avec lumière blanc naturel

Philips HF3419/01 EnergyUp lampe avec lumière blanc naturel

  • Lumière blanche sans UV
  • Puissance nominale du moteur: 250 W
  • Intensité lumineuse de 10 000 lux avec Technologie LED
  • 5 réglages

Philips Somneo

Philips Somneo HF3651/01 : Simulateur d'aube et de crépuscule

Philips Somneo HF3651/01 : Simulateur d'aube et de crépuscule

  • Simulation d’aube et de crépuscule
  • Réveil à la lumière seule ou accompagnée par un son naturel ou la radio
  • Fonction RelaxBreathe en adaptant votre respiration au guide lumineux

Beurer TL 100

Economisez 39,69 EUR
Beurer TL 100 : Lampe de luminothérapie connectée 10 000 lux

Beurer TL 100 : Lampe de luminothérapie connectée 10 000 lux

  • Lampe à lumière du jour LED
  • Fonction de changement de couleur à 256 nuances
  • Surface d’éclairage d’un diamètre de 33 cm.
  • Design mince et élégant, la lampe s’adapte à tous les espaces de vie grâce à la technologie
  • Régblable depuis l’application Beurer LightUp.

Beurer TL 90

Economisez 68,00 EUR
Beurer TL 90 : Lampe de luminothérapie 10 000 lux, réglage d'inclinaison en continu

Beurer TL 90 : Lampe de luminothérapie 10 000 lux, réglage d'inclinaison en continu

  • Intensité lumineuse de 10 000 lux (à env. 15 cm de distance)
  • La lampe à lumière du jour TL 90
  • Affiche la durée d’utilisation actuelle à l’aide de huit LED
  • Toutes les 15 minutes, une LED s’allume

Beurer TL 70

Economisez 59,05 EUR
Beurer TL 70 : Lampe de luminothérapie 10 000 lux - Simulation de la lumière du jour

Beurer TL 70 : Lampe de luminothérapie 10 000 lux - Simulation de la lumière du jour

  • Lampe avec simulation de la lumière du jour
  • Produit une intensité lumineuse de 10 000 lux (à une distance d’environ 10 cm)
  • Temps de traitement affiché en 5 étapes (de 15 à 120 minutes)
  • Lampe réglable avec 10 niveaux de luminosité

Duronic SADV1

Duronic SADV1:  Lampe de luminothérapie 10 000 Lumens, certifiée 93/42/CEE pour traiter le trouble affectif saisonnier

Duronic SADV1: Lampe de luminothérapie 10 000 Lumens, certifiée 93/42/CEE pour traiter le trouble affectif saisonnier

  • La lampe SADV1 certifiée médicalement
  • Fonctionne grâce à des ampoules puissantes
  • Permet de reproduire une lumière de 10 000 lumens
  • Dimensions de l’appareil 34 x 47,5 x 9 cm

Lumie Bodyclock Shine 300

Lumie Bodyclock Shine 300 : Réveil et simulateur d’aube et de crépuscule avec radio et 14 mélodies incluses

Lumie Bodyclock Shine 300 : Réveil et simulateur d’aube et de crépuscule avec radio et 14 mélodies incluses

  • Réveil naturel avec la lumière
  • Réglage de l’intensité de la lumière ou de l’aube entre 15 et 90 minutes
  • Alarme avec radio ou mélodies de réveil (14 mélodies)
  • Arrêt par tapotement
  • Matériau: Polycarbonate, Textile.
  • Reproduction authentique des couleurs (aube/crépuscule) par mix de LED
  • Éclairage par variateur
  • Affichage nocturne
  • Bruit blanc

Les Lampes de luminothérapie, quand la déco rend service

Les principaux symptômes de la dépression hivernale commencent à se manifester à la fin de l’été, lorsque les journées commencent à se raccourcir et que la nuit tombe plus tôt. Pourquoi ? Car il y a moins de lumière, et c’est ce changement saisonnier concernant principalement la luminosité qui affecte un certain nombre de personnes.

Dans un certain nombre de cas, c’est le blues de l’hiver dont nous souffrons tous d’une manière ou d’une autre, c’est une version plus simple de la dépression hivernale, pourtant cela ne nous empêche en rien de continuer notre vie quotidienne.

Dans les cas de dépression saisonnière, les gens souffriront d’un état dépressif, de fatigue et auront tendance à s’isoler socialement. Constatant également une augmentation significative de leur appétit avec une tendance à prendre du poids ou même une boulimie en direction des aliments sucrés, une tendance à l’insomnie et un besoin excessif de sommeil, une perte de concentration et de motivation avec une perte d’intérêt pour tout. Les signes de cette dépression disparaissent avec l’arrivée des beaux jours et du soleil.

La lampe de luminothérapie : Comment ça marche ?

La luminothérapie consiste à faire face à une lampe spéciale qui transmet la lumière aux yeux. L’intensité de la lumière doit être comprise entre 2500 et 10000 lux (unités d’éclairage). C’est la rétine via les neurotransmetteurs qui inhibe la mélatonine, la fameuse hormone du sommeil. Cette hormone est normalement sécrétée la nuit pour que nous puissions dormir. Le fait que ce somnifère soit naturellement bloqué pendant la journée nous aide à trouver l’énergie naturelle.

Comment utiliser les lampes de luminothérapie ?

Tout d’abord, vous devez vous rappeler que les lampes de luminothérapie utilisées comme traitement dans les hôpitaux et à domicile répondent de la même manière que tout médicament normal. C’est pourquoi vous devez vérifier que les lampes ont une licence CE. Aujourd’hui, les lampes de luminothérapie peuvent être utilisées à la maison, au bureau en réponse à un usage normal. La puissance sera le premier facteur dans le choix d’une lampe, bien sûr plus la lampe est puissante, plus l’utilisation sera confortable. Chaque séance doit avoir lieu le matin. L’utilisateur doit placer la lampe à hauteur des yeux ou juste sous les yeux. Il n’est pas nécessaire de regarder la lampe mais il est important que la rétine nage dans la lumière provenant de la luminothérapie.