Chaise royale : La Marie Antoinette

Chaise Fauteuil La Marie, Kartell – 1998

“La chaise La Marie se veut le prototype intemporel de sa fonction. Réalisée en une seule pièce moulée en polycarbonate non rayable (contrairement au plexiglas), elle est légère, empilable, solide, confortable. Totalement transparente, elle tend à disparaître, rendant du même coup le geste du designer aussi invisible que l’objet créé. Elle est ainsi, selon les propres dires de Philippe Starck, la chaise non dessinée de “l’indispensable non-produit”.

Toujours dans cette recherche du minimum, Philippe Starck en réduit les coûts pour qu’elle soit la moins chère de toutes ses chaises déjà éditées. Produite par Kartell, elle est présentée en août 1999 à la page 51 du catalogue de vente par correspondance Good Goods par Philippe Starck pour La Redoute. Envisagée également en polycarbonate tout d’abord teinté or ou argent, ce qui semble à ce jour poser des problèmes techniques, puis coloré dans la masse, La Marie oscille ainsi entre se faire invisible comme par humilité pour sa prosaïque bien qu’incontournable fonction, et être sacralisée en tant que symbole d’un archétype. Dans tous les cas, elle naît de la volonté de Philippe Starck de libérer l’environnement d’objets inutiles pour ne laisser que les objets indispensables et justes”. (Extrait T. Centre Pompidou – Designers contemporains).

Laisser un commentaire