Le neosurvivalisme et le destockage du surplus militaire

Le survivalisme est plus qu’une philosophie, c’est une véritable façon de vivre qui sort des sentiers battus. Aujourd’hui, même cela existe encore (mais rarement), notamment aux Etats-unis, le survivalisme n’est plus tout à fait, l’image de cet homme fan de films de guerre et parano, se terrant dans la forêt avec un fusil automatique et des peintures de guerre sur le visage. Non, cette discipline a évolué.

Qu’est ce que le neosurvivalisme

Stock d'un survivalisteLe néosurvivalisme reprend quelques concepts du survivalisme classique mais en focalisant plu son attention sur l’auto-suffisance. Ce mode de vie, est un mode en réaction mais également en anticipation, pour parer à toutes éventualités (catastrophe naturelle, guerre, crack financier). Les pratiquants s’adaptent donc en prévoyant de pouvoir survivre dehors ou dans des conditions exceptionnelles. Ils achètent de l’équipement militaire, comme des tenues de l’armée, du matériel de survie (tente, sac à dos, gourdes, couteaux) dans les boutiques et se renseignent sur les blogs de destockage de surplus militaire (et achètent aussi en gros des boites de conserve et des bouteilles d’eau).

Pouvoir être prêt en cas de catastrophe

L’enjeu est de pouvoir survivre mais avec de nouvelles notions, qui s’éloignent quelque peu de l’ambiance paramilitaire d’antan. Les néosurvivalistes s’intéresse également à la médecine naturelle, notamment avec les plantes, à l’écologie (avec les récupérateurs d’eau et l’énergie solaire) à la permaculture, à l’agriculture enterrée, bref ! A toutes les formes efficientes de survie moderne. Car la survie, dépend aussi d’un mode de vie sain, loin du consumérisme actuel.

De nombreux films et séries ont traité du sujet avec plus ou moins de réussite, la série la plus célèbre de la pensée survivaliste restant aujourd’hui The walking dead.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *